Privacy Sandbox : les changements arrivent sur Google Chrome

Privacy Sandbox : les changements arrivent sur Google Chrome

🎛 Control panel (This is hidden from your site)

Content databases →

Site pages →

Using this template →

EdgeAngel Notes d’experts

TL;DR

  • Google est en train d’introduire pour Chrome de nouvelles fonctionnalités de la Privacy Sandbox pour protéger la confidentialité des utilisateurs en ligne tout en permettant aux entreprises de développer leur activité numérique.
  • Les nouvelles fonctionnalités permettent de gérer les paramètres de confidentialité pour les publicités, d’enregistrer les sujets d'intérêt de l'utilisateur, de limiter le suivi dissimulé et de mesurer la performance des publicités.
  • Google vise à abandonner les cookies tiers pour Chrome au premier semestre 2025, mais les cookies 1st-party resteront fonctionnels. Plus de détails dans notre note d’experts dédiées à la fin des cookies tiers pour Chrome.
image

La Privacy Sandbox : qu’est ce que c’est ?

Une initiative menée par Google

L'initiative Privacy Sandbox a été initiée par Google et a pour objectif de créer des technologies qui protègent la confidentialité des utilisateurs en ligne tout en donnant aux entreprises et aux développeurs les outils nécessaires pour développer leur activité numérique. Elle vise à réduire le suivi cross-site (notamment en éliminant progressivement les cookies tiers) et cross-app, tout en préservant des contenus et services en ligne gratuits pour tous.

Les solutions en cours de développement par Google et les autres contributeurs à cette initiative visent à limiter le tracking individuel et à offrir des alternatives qui viendront remplacer les technologies actuelles tout en les maintenant relativement ouvertes (les solutions publicitaires de Google seront les premières à en bénéficier) et accessibles à tous.

Des mesures pour restreindre ou supprimer les mécanismes existants, tels que les cookies tiers ont déjà été prises ces dernières années sur d’autres navigateurs comme Safari et Firefox (avec ITP et ETP). Google souhaite avancer dans ce sens tout en proposant des alternatives, permettant notamment aux entreprises de continuer à présenter des annonces pertinentes à leurs utilisateurs, sans pour autant nécessiter d'identifiants de suivi en ligne.

La Privacy Sandbox pour le Web

L'initiative Privacy Sandbox concerne deux plateformes : Chrome pour le Web et Android pour les Apps. Sur Chrome, l’un des objectifs principaux pour les utilisateurs est de rendre obsolètes les cookies tiers en utilisant notamment des techniques de protection telles que la differential privacy, la k-anonymisation et le processing on-device. L’autre objectif principal pour les utilisateurs est de limiter le suivi dissimulé comme le fingerprinting, en limitant la quantité d'informations auxquelles les sites peuvent accéder afin que les informations des utilisateurs restent privées, sûres et sécurisées.

🍪
Non, ce n’est pas la fin des cookies !

Google vise à abandonner les cookies tiers dans Chrome au deuxième semestre 2024, comme c’est déjà le cas pour Safari et Firefox. Cela ne veut pas dire pour autant que tous les cookies seront inutilisables : les cookies 1st-party resteront bien fonctionnels et permettront toujours par exemple de pouvoir analyser les comportements de vos visiteurs sur votre outil de mesure d’audience préféré.

Juillet 2023 : de nouveaux réglages publicitaires disponibles sur Chrome

Depuis début juillet 2023, Google intègre progressivement à Google Chrome de nouvelles fonctionnalités directement liées à la Privacy Sandbox. C’est le cas notamment depuis la version 115 du navigateur avec l’introduction des Privacy Sandbox Settings V4 et des premières Privacy Sandbox Ads APIs.

image

Directement accessibles depuis les réglages du navigateur Chrome, dans le menu Privacy and security une nouvelle section est disponible permettant de gérer ses paramètres de confidentialité pour les publicités : Ads privacy.

Plusieurs réglages sont possibles :

  • Ad topics (utilisant la Topics API) : pour personnaliser l’expérience publicitaire, Chrome enregistre les sujets d'intérêt de l’utilisateur en fonction de l’historique de navigation : sites consultés et fréquence à laquelle ils sont visités. Le navigateur peut partager jusqu'à trois centres d'intérêt à la fois avec les sites et supprime automatiquement les sujets d'intérêt datant de plus de 4 semaines. L’utilisateur peut dans cette section bloquer les sujets qu’il ne souhaite pas partager avec les sites.
  • Site-suggested ads (utilisant également la Topics API) : un site visité peut recommander et stocker des suggestions d'annonces concernant des produits ou services susceptibles d’intéresser le visiteur. Au fur et à mesure de la navigation, des publicités peuvent être affichées basées sur les suggestions provenant de sites similaires. Chrome supprime automatiquement les suggestions datant de plus de 30 jours, mais elles pourraient réapparaître si l’utilisateur visite de nouveau le site. L’utilisateur peut également dans cette section bloquer certains sites : toutes les données de suggestions publicitaires associées seront supprimées et ces sites ne stockeront plus de suggestions d'annonces avec Chrome.
  • Ad measurement (utilisant l’Attribution Reporting API) : Chrome peut partager avec les annonceurs un nombre limité de données partagées entre les sites afin de mesurer les performances de leurs publicités. L’historique de navigation est conservé uniquement sur le navigateur de l’utilisateur et des rapports sont envoyés avec un certain délai pour protéger l’identité de l’utilisateur. Si la mesure des publicités est activée dans Chrome et sur l’appareil Android de l’utilisateur, une entreprise peut être en mesure de mesurer l'efficacité d'une publicité sur les sites web visités et les applications utilisées. Si l’historique de navigation est supprimé par l’utilisateur, cela supprime alors également les données de mesure des publicités.

Depuis juillet 2023, différentes popups sont affichées au lancement du navigateur Chrome en fonction de la région de l’utilisateur, notamment si celui-ci est en Europe.

Ces popups sont à la fois informatives et permettent de faire des choix concernant l’activation des différentes fonctionnalités de la Privacy Sandbox sur le Web disponibles.

image
image
image

Les autres fonctionnalités de la Privacy Sandbox sur le Web

Voici la liste de l’ensemble des fonctionnalités et APIs connues à date pour la Privacy Sandbox sur le Web, par finalité :

Lutter contre le spam et la fraude sur le web

Afficher des publicités et des contenus pertinents

Mesurer la performances des publicités

Lutter contre le tracking cross-site et dissimulé

image

Le développement de la Privacy Sandbox

Les technologies de la Privacy Sandbox sont en développement depuis plusieurs années maintenant. Google communique sur un calendrier pour ces fonctionnalités, accessible ici et régulièrement mis à jour.

Pour plus de détails, Google communique également régulièrement sur le blog developer de Chrome, avec de nombreux détails sur les fonctionnalités et les nouveautés.

Sources et liens utiles

- https://www.google.com/chrome/privacy-on-the-web

- https://privacysandbox.com/intl/en_us

- https://privacysandbox.com/intl/en_us/open-web/

- https://support.google.com/chrome/answer/13355898?hl=en

- https://developer.chrome.com/docs/privacy-sandbox/fledge/

- https://developer.chrome.com/blog/privacy-sandbox-demos/

- https://www.cnil.fr/fr/privacy-sandbox-sur-google-chrome-quelles-consequences-pour-les-utilisateurs

Envie d’approfondir le sujet avec nos experts ? Prenez contact avec nous >